Programme de la journée d'étude

"Les données en bibliothèques - les enjeux des linked open data"

 

Date: Mardi, 01.10.2013

Lieu:

Salle Olympia 1+2

Hôtel Mövenpick

Avenue de Rhodanie 4, 1000 Lausanne

Langue: Français

 

Programme*

*Sous réserve de modifications

09.00-09.30

Café et croissants

09.30-09.35 Mot de bienvenu de René Schneider

09.35-10.15

Du catalogage partagé au Web de données

Emmanuelle Bermès, Centre Pompidou, Paris

10.15-11.00

Linked Open Europeana, ou le bibliothécaire sémantique

Prof. Dr. Stefan Gradmann, Katholieke Universiteit Leuven

11.00-11.30

Pause café

11.30-12.15

Des métadonnées bibliographiques ouvertes: relier et diffuser dans data.bnf.fr

Romain Wenz, Bibliothèque nationale France

12.15-14.00

Pause midi

14.00-14.45

Open Data et Open Access – frère et sœur ?

Jens Vigen, CERN

14.45-15.30

RERO : des jalons posés vers le Linked Open Data

Miguel Moreira, RERO (Accès direct à la présentation)

15.30-15.45

Pause café

15.45-16.25

Les professionnels de l'information face aux Linked Open Data

Jasmin Hügi, Nicolas Prongué, Haute école de gestion, Genève

16.25-16.30 Clôture

 

Du catalogage partagé au Web de données

Emmanuelle Bermès

Résumé:

Aujourd'hui, les bibliothèques sont confrontées à l'enjeu de l'accès mondial à l'information et de la visibilité sur le Web. Elles doivent dépasser leurs limites dans bien des domaines : barrières linguistiques et géographiques, formats de données et logiciels, problématiques juridiques, frontières institutionnelles... Autant de défis à relever, qui obligent les bibliothèques à s'organiser au niveau international comme elles l'ont toujours fait pour élaborer normes, standards et outils communs. Cette présentation abordera les nouveaux modes de collaboration nécessaires pour faire émerger une nouvelle forme d'interopérabilité et permettre aux bibliothèques de faire partie du Web de données.

A propos de l'intervenant:

Diplômée de l'Ecole nationale des Chartes et de l'ENSSIB, Emmanuelle Bermès est actuellement chef du service multimédia au Centre Pompidou, où elle pilote notamment le projet de Centre Pompidou Virtuel.
Conservateur à la Bibliothèque nationale de France entre 2003 et 2011, elle a travaillé sur Gallica, sur le projet de préservation numérique SPAR, et sur l'évolution des catalogues vers le Web sémantique. Elle est active dans des réseaux internationaux comme l'IFLA (International Federation of Library Associations), Europeana, et le W3C, où elle a co-présidé, de mai 2010 à août 2011, un groupe de travail sur le Web de données et les bibliothèques.

 

Linked Open Europeana, ou le bibliothécaire sémantique

Prof. Dr. Stefan Gradmann

Résumé:

Autrefois, les bibliothèques étaient étroitement liées à la création de connaissance et le contenu des documents - particulièrement la presse a changé ce fait: par conséquence, le contact avec les auteurs et la gestion du contenu créé par ces derniers devenaient tâches des éditeurs et les bibliothécaires ont vu leur rôle se réduire systématiquement à celui d'un gestionnaire de containers de publication. Avec la fermeture anticipée de la parenthèse Gutenberg "et le nouveau paradigme de l'édition sémantique", une nouvelle opportunité se présente pour les bibliothèques: devenir des gestionnaires compétents du contenu de ces documents et des "travailleurs du savoir" qui sont responsables de la contextualisation sémantique de ce contenu. Cette présentation servira d’une part à appeler lesbibliothécaires à se positionner dans le mouvement des Linked Open Data, et d’autre part à montrer les derniers développements du projet Linked Open Europeana dans ce contexte-là.

A propos de l'intervenant:

Prof. Dr. Stefan Gradmann est Full Professor au Department de l'Art à la KU Leuven (Belgique) ainsi que directeur de la bibliothèque universitaire. Il a étudié le grec, la philosophie et la littérature allemande à Paris et Freiburg (Breisgau) et a obtenu son Ph. D. à Freiburg en 1986 en étude de la littérature allemande. éen tant que bibliothécaire scientifique dans différentes positions managériales, et en tant que Deputy Director au Regional Computing Center de l'Université de Hambourg, avant d'occuper une chaire en Science de bibliothèque et d'information à la Humboldt-Universität à Berlin / Berlin School of Library and Information Sciences avec une spécialisation en gestion des connaissances et les operations basées sur la sémantique de 2008 à 2013.


Des métadonnées bibliographiques ouvertes: relier et diffuser dans data.bnf.fr

Romain Wenz

Résumé:

data.bnf.fr est un projet qui cherche à rendre les données de la Bibliothèque nationale de France plus utiles, grâce aux outils du "Linked open data".
data.bnf.fr rassemble automatiquement des données provenant des différents catalogues de la BnF, pour créer des pages simples sur les auteurs, les œuvres et les thèmes. Le site grandit peu à peu depuis juillet 2011, et rassemble actuellement environ un quart des données des catalogues de la BnF. Les techniques du Web sémantique permettent de générer automatiquement des pages de synthèse, mais aussi de proposer des liens par dates, par lieux, et de relier entre eux les auteurs ayant contribué aux mêmes documents: au-delà de l'exposition de données brutes, les outils du Web sémantique permettent à data.bnf.fr de jouer son rôle par rapport aux catalogues de la bibliothèque et à Gallica. Le projet s'inscrit dans une démarche d'ouverture des données, promue en France par l'Etat, et est intégralement réutilisable sous licence ouverte. Il s'agit pour la BnF de concilier cette démarche d'ouverture avec une activité d'innovation: data.bnf.fr et Gallica ont reçu le Stanford Prize for Innovation in Research Libraries (SPIRL) 2013 et data.bnf.fr est lauréat du prix Data Intelligence Awards 2013.
Monsieur Wenz présentera la démarche de ce projet d'ouverture des métadonnées bibliographiques, mais aussi les outils employés: leurs forces et leurs faiblesses, comment les alignements fonctionnent et pourquoi ils s'appuient sur le travail de catalogage, en particulier sur les « autorités ». On observera les évolutions prévues et les nouvelles ressources qui seront intégrées, ainsi que les pistes de réutilisation, et plus largement les liens avec des projets similaires, par exemple les réutilisations de DBpedia et de VIAF. Cela impliquera d'observer la politique documentaire qui peut ainsi être mise en place pour les données du Web, autour de collections particulières, et en lien avec les documents numérisés, en les intégrant techniquement et juridiquement dans l'environnement du "Linked open data".

A propos de l'intervenant:

Conservateur des bibliothèques, archiviste-paléographe, Romain Wenz a rejoint en 2009 le département de l'Information Bibliographique et Numérique de la BnF comme expert métadonnées. Il travaille à l'élaboration de l'outil "data.bnf.fr" qui vise notamment à fournir des pages synthétiques sur les auteurs et les oeuvres.

 

Open Data et Open Access – frère et sœur ?

Jens Vigen

Résumé:

Cette présentation a pour but de tirer des parallèles entre deux mouvements récents de l’âge numérique – l'Open Access et l'Open Data – et d’analyser la question suivante : les acteurs dans l'Open Acces ne devraient-ils pas être automatiquement actives dans le domaine de l’Open Data? Selon la situation actuelle concernant cette problématique, les deux domaines se développent plutôt de manière divergente.
En tant qu’institution de recherche internationale et producteur de données au-delà de toutes moyennes, le CERN se positionne clairement comme acteur performant dans l'Open Acces et l'Open Data et présentera dans le contexte de cette journée ses premiers essais de création d'un pont entre les deux mouvements, les parallèles rencontrés ainsi que les divergences. 

A propos de l'intervenant:

Jens Vigen est chef du Service d'information scientifique du CERN avec résponsabilité pour la bibliothèque et l’archive. Depuis plus de dix ans, il s'implique dans le développement de bibliothèques numériques.
Récemment, ses activités se sont concentrées en premier lieu sur le développement de modèles pour la publication en accès libre. Avant de rejoindre le CERN, Jens Vigen a été employé à la Bibliothèque de l’Université norvégienne de Science et Technologie. Il a fait des études Master en ingénierie, géodésie et photogrammétrie.

 

RERO: des jalons posés vers le Linked Open Data

Miguel Moreira

Résumé:

L'essor du Web des données a envahi le domaine des bibliothèques, reconnues depuis toujours pour avoir des référentiels de données fiables et de qualité, à même d'aider à solidifier l'édifice global de ce Web des données ouvertes et liées. 

Le réseau RERO a, parmi ses missions, celle de contribuer à la mise en valeur des ressources et du patrimoine documentaire de ses bibliothèques partenaires, notamment grâce à l'élaboration, à l'enrichissement, à la gestion et au développement du Catalogue collectif RERO. Les métadonnées produites par cette contribution collective possèdent une composante de référence locale importante, puisqu'elles décrivent de façon fiable et précise le patrimoine intellectuel de la région couverte par le réseau. Dès lors, il incombe à RERO la responsabilité de l'intégration de la production académique et culturelle de Suisse occidentale dans le Web des données.

Dès 2011, RERO a mis en oeuvre des orientations stratégiques favorisant l'intégration de ses catalogues et référentiels au Web des données. Des premières mesures prises aux projets à venir, le cadre et les objectifs ont été posés, afin d'optimiser la visibilité des données RERO et d'accroître la plus-value des métadonnées par la sémantisation. La matière première produite par les bibliothèques est prête et n'attend ainsi qu'à être exposée dans ce réseau global qu'est le Web.

Cette présentation fait l'état des démarches entreprises par RERO dans ce contexte et donne un aperçu des évolutions à venir.

A propos de l'intervenant:

RERO, le réseau des bibliothèques de Suisse occidentale <http://www.rero.ch/>, regroupe 260 bibliothèques universitaires, publiques, patrimoniales et spécialisées, dont celles des 4 universités romandes (Fribourg, Genève, Lausanne, Neuchâtel) et des Hautes écoles spécialisées de Suisse occidentale. Le Catalogue collectif RERO, avec près de 6 millions de références (http://explore.rero.ch), et la bibliothèque numérique RERO DOC (http://doc.rero.ch) en constituent les principaux actifs en termes de données.

Miguel Moreira est chef de projet à RERO, dont il a rejoint la Centrale en 2004. Ses domaines d'activité incluent la bibliothèque numérique RERO DOC, le visualiseur open source Multivio, les réflexions et mises en application de concepts tels que l'adoption du référentiel d'autorités matières RAMEAU, l'indexation automatique, l'intégration des données RERO dans VIAF ou encore l'archivage pérenne. Il est titulaire d'une licence d'Ingénieur en systèmes et informatique de l'Université de Minho (Portugal), et d'un doctorat ès sciences  de l'EPFL, réalisé dans le domaine de l'apprentissage automatique. Ses activités professionnelles à ce jour se sont focalisées sur le génie logiciel, la recherche scientifique, la gestion de projets et l'enseignement.

Accès à la présentation:

La présentation de RERO

 

Les professionnels de l'information face aux Linked Open Data

Jasmin Hügi / Nicolas Prongué

Résumé:

Le mouvement des données ouvertes (open data) conquiert de plus en plus d'organisations, principalement publiques, dont les bibliothèques. En effet, plusieurs d'entre elles proposent déjà leurs données bibliographiques en téléchargement libre, en format MARC ou en format RDF pour les plus avancées. Par rapport à MARC, les données liées en RDF (Linked Open Data) sont plus accessibles et plus visibles sur le web.
Aujourd'hui, quelles sont les institutions les plus actives dans ce domaine ? Quels sont les principaux projets réalisés ou en développement ? Et quelles compétences les professionnels de l'information doivent et devront posséder pour mener à bien cette évolution dans les bibliothèques ?
Dans une première partie, notre présentation souhaite faire un tour d'horizon des bibliothèques ayant, au-delà de la mise à disposition de leur données en RDF, développé des applications offrant une réelle plus-value par l'exploitation de ces données. La situation en Suisse sera considérée avec une attention particulière. Et dans un deuxième temps, nous aborderons l'aspect des compétences professionnelles nécessaires pour gérer ces nouveaux services, ainsi que le rôle que pourront jouer les professionnels de l'information dans le contexte des Linked Open Data.

A propos de l'intervenant:

Jasmin Hügi est titulaire d'un Bachelor en science de l'information et effectue actuellement des études de Master dans le même domaine. Elle est également assistante de recherche à la Haute école de gestion de Genève où elle travaille sur des projets de recherche en lien avec l'utilisabilité et l'utilité ainsi que les données de recherche en sciences humaines et le Semantic Publishing.

Nicolas Prongué effectue un Master en science de l'information à la Haute école de gestion de Genève et, parallèlement, travaille à la Bibliothèque de Genève dans le cadre d'un projet de rétrocatalogage.

Accès à la présentation:

La présentation sur Slideshare